PROVILLE BASKET : site officiel du club de basket de PROVILLE - clubeo

ITW Boris Diaw

30 octobre 2012 - 16:54

Avant le début de saison, Boris Diaw revient sur les ambitions des Spurs, Nando De Colo, les Français en NBA, l'équipe de France et même les élections étatsuniennes.

Aujourd’hui, à l’instar de Tony Parker hierBoris Diaw donnait une conférence téléphonique pour les médias français. BasketAmericain.com y était pour vous. Morceaux choisis :

Sur ses objectifs et son rôle au sein des Spurs :

« Je suis titulaire depuis le début de la pré-saison, mais ça ne veut pas dire que je le serai tout le temps. Après, je connais ce rôle étant donné que je l’ai déjà joué dans les autres équipes dans lesquelles j’ai évolué. C’est bien d’avoir des responsabilités dans une équipe qui joue le titre. »

« Il faut avoir une bonne défense pour remporter le titre, c’est le plus important en playoffs. Il faut aussi avoir un bon groupe qui s’entend bien, et être épargné par les blessures. [...] Défensivement, mon rôle, est le même que tout le monde. C’est un secteur qui se joue au niveau du collectif. On a regardé des vidéos de l’an dernier pour se préparer à faire au moins aussi bien cette saison. Pop a mis l’accent sur ce qu’on pouvait améliorer, que ce soit au niveau de la concentration ou de certains détails techniques. »

« Mes responsabilités offensives elle, dépendront du système mis en place. A Phoenix, j’étais un point d’ancrage. Maintenant avec Tony, Manu et Tim, d’autres peuvent marquer des points, et on verra comment ça se passe. »

Sur les Spurs en général :

« Les training camps sont assez semblables partout, mais c’est vrai qu’ils dépendent de l’entraîneur que l’on a. Là, avec Popovich, on a trouvé un bon compromis entre effort et repos, et c’est assez appréciable. »

« Jouer avec Tim Duncan est simple. Il a tellement d’expérience et sa connaissance du jeu est impressionnante, en plus il passe la balle, et il sait où se placer. C’est vraiment facile de jouer à ses côtés. »

« Je n’ai pas la même relation avec Popovich que Tony a. Lui était le gamin que Pop a pris sous son aile. Je suis arrivé dans une configuration différente, mais ça se passe bien, il est à l’écoute et pousse ses joueurs. J’aime bien la façon dont ça se passe aujourd’hui. »

« Les Spurs ont toujours été là, et au vu de la saison de l’an passé, où on n’était pas très loin du titre, on peut espérer. On a gardé la même équipe, et on a engrangé de l’expérience. On a donc encore des chances pour faire une bonne saison. C’est clair que le titre c’est quelque chose auquel on pense. [...] Tout le monde va bien dans l’équipe, tout le monde est prêt et a de la rancoeur par rapport aux playoffs de l’année dernière. L’équipe joue le titre chaque année. On a le potentiel encore cette année, et c’est l’objectif de toute l’organisation des Spurs. »

« Face à Oklahoma City, pour le 2e match de la saison, c’est sûr qu’il y aura une grosse intensité. Mais avant tout, il faut déjà penser au premier match face aux Hornets mercredi. On joue ensuite en back to back, et il y aura forcément de l’intensité, vu que c’est l’équipe qui nous a éliminés l’année dernière. »

Sur Nando de Colo :

« J’ai forcément un rôle particulier auprès de Nando, il fait partie de notre petit clan de Français. Mais après, Nando est grand, et il sait ce qu’il a à faire. Ici, par contre, le style de jeu est différent, et il faut le guider sur la traduction de certains mots bien particuliers dans cette franchise. Tony m’a guidé quand je suis arrivé, et là il faut un peu faire la même chose avec Nando. »

Sur les Français et la NBA :

« Joakim Noah et Nicolas Batum peuvent très bien décrocher leur sélection au All Star Game cette année. Ils sont dans de bonnes dispositions. Le fait qu’il n’y ait plus Howard à l’Est peut aider Joakim. Nico, lui aura plus de responsabilités à Portland, et ça peut le pousser à passer un cap. Maintenant tout dépendra de la saison qu’ils feront. Ils devront aussi être épargnés par les blessures. »

« Mickael Pietrus, je ne sais pas trop où il en est maintenant, mais je suis sûr qu’il va trouver quelque chose, c’est clair qu’il peut apporter à une équipe. Je ne sais pas si c’est un problème de salaire, ou quoi que ce soit, mais il y a bien une équipe qui sera intéressée par son jeu. »

« Rudy Gobert, c’est prématuré de dire qu’il peut faire partie des meilleurs joueurs de l’histoire du basket français, mais il peut en tous cas devenir l’un des meilleurs pivots français actuels. Il a encore des choses à améliorer, mais il a de grandes chances d’être drafté haut. Par contre, il ne faut pas brûler les étapes, et il devra continuer à travailler. C’est par contre indéniable qu’il a un gros potentiel. »

« A l’INSEP, on ne pensait même pas qu’il pourrait y avoir plusieurs français en NBA un jour. Jerome Moiso et Tariq Abdul-Wahad avaient eu eux un cursus particulier et avaient joué dans des universités américaines. [...] Être désormais trois dans la même équipe, c’est quelque chose qu’on ne pouvait pas du tout imaginer à l’époque. »

Sur l’équipe de France :

« La motivation est intacte pour l’Euro. Il y a encore une progressions globale de l’équipe de France. Maintenant, on espère passer encore un palier et aller le plus loin possible. On a encore du potentiel et une bonne marge de progression. [...] C’est assez simple de maintenir le lien avec les Français de NBA et de parler de l’équipe de France. Quand on s’affronte, on essaie d’aller manger un bout ensemble. J’essaie aussi d’avoir des nouvelles des joueurs en Europe, pour savoir comment se passe la saison de chacun. »

Sur la conférence Est :

  »A l’Est ce sont les équipes habituelles qui tenteront de rivaliser avec Miami. Ils sont favoris, mais il va falloir voir aussi Chicago et Boston. Les Brooklyn Nets aussi, ils ont complètement changé de visage et peuvent être d’un très bon niveau. »

Sur la règle anti-flopping :

« Je ne sais pas comment va se traduire cette nouvelle règle. Ce n’est pas quelque chose qui sera sifflé pendant le match mais qui sera décidé par une commission après coup, donc je ne vois pas encore très bien comment ils vont pouvoir dire qui floppe ou non. Je suis un petit peu sceptique sur la mise en place de cette règle. [...] Je ne suis pas fan du flopping de toutes façons, et c’est bien d’essayer d’empêcher les gens de flopper. Après, est-ce que ça va marcher ou pas, je ne sais pas. »

Sur les élections américaines :

« Je m’intéresse de très loin aux élections américaines, même si c’est intéressant de savoir, vivant ici, qui va gouverner le pays. J’ai vu le 2e débat, et je sens que la tension monte aux états-unis à ce propos. »

Merci à Boris Diaw pour sa disponibilité. La rédaction de BasketAmericain lui souhaite le meilleur pour la saison à venir.

http://www.basketamericain.com/nba/itw-boris-diaw-cest-clair-que-le-titre-cest-quelque-chose-auquel-on-pense/2012/

Commentaires

Lucas Pau est devenu membre 1 mois
MC Pillot est devenu membre 8 mois
Isabelle Pierog a commenté HORAIRES DES ENTRAINEMENTS SAISON 2015 2016 1 an
PB vient de remporter le trophée 20 membres 1 an
Julie Leterme est devenu membre 1 an
Repas du 24 septembre 2016 et 2 autres 1 an
REPAS DU 24 SEPTEMBRE 2016 1 an
Julie Leterme a commenté HORAIRES DES ENTRAINEMENTS SAISON 2015 2016 1 an
[Sujet supprimé] 1 an
PROGRAMME et PRESENTATION DU TOURNOI 1 an
OLYMPIQUE CROIX / U13 MASCULINS et 6 1 an
75-37
U13 MASCULINS / ESSM LE PORTEL 1 an
U13 MASCULINS / ESSM LE PORTEL et 6 autres : résumés des matchs 1 an
46-60
SC BOURBOURG / U13 MASCULINS 1 an
62-43
U13 MASCULINS / OLYMPIQUE CROIX 1 an

MATCH DU WEEK-END

pas de match


Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 5 Entraîneurs
  • 3 Arbitres
  • 6 Compétiteurs
  • 7 Supporters